• SV

145 millions de dollars investis pour l’Esport à Hainan



La Corée du Sud n’est pas la seule à mettre le paquet sur l’eSport en Asie. Il y a quelques jours on apprenait que la Province d’Hainan en Chine comptait investir 1 milliards de yuans (soit 127,9 millions d’euros ou 145,6 millions de dollars), pas moins, pour le développement du sport électronique sur l’île. Pour celle qui est la plus petite province de Chine l’investissement est énorme, à la mesure des enjeux que veut se donner son gouvernement.


Grande comme la Bretagne, l’île est une destination touristique privilégiée grâce à son cadre enchanteur, et attire même à elle les touristes chinois les plus fortunés. Dans le cadre de ses projets de développement Hainan veut profiter de cette carte du tourisme, et se faire un nom dans le sport électronique en se donnant les moyens de peser dans l’environnement eSport mondial.



Crédit image : Tencent


Le 20 juin dernier, on discutait en effet de l’avenir de l’industrie chinoise de l’eSport. Tencent et le gouvernement local organisaient le sommet eSport annuel gobal de Tencent, où se trouvaient réunis plusieurs dirigeants chinois et occidentaux du milieu. C’est là que nous apprenions par l’entremise de Sun Yin (directeur du tourisme, de la culture, de la radio du cinéma et des sports de l’île) que la volonté des autorités était de faire d’Hainan un “port eSport mondial” grâce à un fond de développement du sport électronique, un taux d’imposition favorable aux affaires, un projet à destination des talents eSport, un programme de demande de visas simplifié, et la facilitation d’organisation des tournois eSport :


  • Le gouvernement d’Hainan prévoit d’allouer 145 millions de dollars afin de bâtir un écosystème eSport sur l’île. Cela passera par le soutien pour le développement des entreprises dédiées au sport électronique avec des indemnités pour les tournois prenant place à Hainan pouvant atteindre jusqu’à 10 millions de yuans (1,46 millions de dollars) pour les tournois de haut niveau international.

  • Le taux d’imposition appliqué à Hainan (qui était déjà une zone économique spéciale) en fera la 12e zone de libre-échange du pays. L’île bénéficiera également de droits de douanes bas ou nuls pour plusieurs entreprises ou secteurs, dont celui de l’eSport.

  • Le projet “Hainan eSports thousands talent” permettra au gouvernement d’aider les joueurs eSport de haut niveau en leur faisant bénéficier d’avantages dans l’achat immobilier, l’enseignement supérieur, etc.

  • Ces derniers auront également plus de facilités à venir puisque l’île étendra son régime sans visa pour les joueurs eSport internationaux de 59 pays dont la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, les États-Unis, la Corée, le Japon. Ce régime sera étendu à d’autres pays ensuite.

  • Le gouvernement simplifiera et facilitera l’approbation des tournois et améliorera l’efficacité de l’accueil des tournois eSport internationaux dans la région.


Pour l’occasion un partenariat a été signé entre les institutionnels comme le gouvernement et Tencent et onze entreprises eSport dont l’équipe RNG ou la plate-forme de streaming Douyu.





Enfin, afin de concrétiser tout cela, on apprenait qu’Hainan serait la premiers province chinoise) accueillir la Tencent Global Esports Arena Winter Championship, le sommet annuel de League of Legends et le Tencent Digital Culture Festival, sans qu’on en connaisse encore les dates. Et Hou Miao, le directeur général de Tencent eSports, a également dévoilé un programme intitulé Tencent Esports Country Development 2.0 portant sur 5 secteurs : tournois, éducation, industrie, régulation et culture.


C’est donc main dans la main que Tencent et les autorités publiques chinoises vont tenter de peser dans la balance pour faire d’Hainan et de la Chine un lieu incontestable de la vie eSport mondiale.

38 vues

© 2018 par esportstrategy  - SAS au capital de 10 000€ - SIRET 842 652 414 R.C.S Lyon