• Héloïse PIERRE

L'esport de 2019 sera placé sous le signe des partenariats non-endémiques


Les skis ont été rangés, le foie gras terminé, et le rythme de travail a doucement repris son cours. Et qui dit début d'année, dit nouveaux investissements ! A l'échelle internationale, les annonces de partenariats entre les marques non endémiques et l'esport ne cessent d'augmenter.

L'occasion pour nous de faire un point sur les tout premiers partenariats annoncés :


Du côté de la téléphonie mobile, ce sont les smartphones chinois OnePlus qui rejoignent les britanniques Fnatic, et qui seront le tout premier sponsor à figurer sur la face avant du maillot depuis le début du club, il y a 14 ans. Le logo de la marque viendra en effet se placer là où jadis, était inscrit le nom de l'équipe. Les deux marques, qui avaient déjà collaboré une première fois à la Milan Games Week, ont profité du coup de projecteur que va donner le League Of Legends European Championship (LEC), qui lancera son coup d'envoi ce vendredi 18 janvier, pour annoncer leur collaboration sur le long terme.



Toujours du côté du LEC, mais cette fois chez l'automobile, c'est l'arrivée de Kia Motors, constructeur automobile sud-coréen présent aux quatre coins du globe, en tant que partenaire-même du tournoi européen qui a fait son effet. Kia Motors sponsorisera également le "Player of the Game", et proposera des stands de promotion lors des tournées organisées par le LEC. Yong-Won Cho, vice-président et directeur marketing de la marque, a déclaré :


"Kia est déjà réputée pour ses partenariats sportifs. Ce partenariat représente une autre innovation marketing de la marque. Ce sponsoring esport montrera comment Kia soutient la vie et les styles de vie d'une génération plus jeune native du numérique".



Toujours chez le LEC, c'est cette fois Mercedes Benz et le FC Cologne qui investissent chez les germains SK Gaming pour la saison 2019. Le FC Cologne avait déjà travaillé avec le club début 2018, leur fournissant salle de sport et staff, en échange de joueurs FIFA représentant les deux clubs réunis. Pour Mercedes Benz, ce n'est pas la première fois non plus que la marque investit sur l'esport, puisque celui-ci a déjà été en partenariat avec Riot Games lors des Worlds 2017 en Chine et qu'elle est présente sur les maillots des Royal Never Give Up depuis 2018.Bettina Fetzer, Vice-Présidente marketing, a déclaré à ce sujet :


"Nous sommes fascinés, par à la fois l'enthousiasme de cette jeune génération qui est née avec le digital et le jeu vidéo professionnel, et la toute nouvelle forme de consommation et communication médiatique chez cette communauté. En nous associant avec SK Gaming, nous voulons prendre part à ce dialogue - en tant que partenaire intéressé et ouvert d'esprit".




Encore dans l'automobile, Audi est quant à lui le nouveau sponsor principal de la chaîne TV esport chinoise Panda TV, pour son nouveau programme hebdomadaire "Marvelous Esports", qui regroupera streameurs, esportifs (Newbee, Team WE, Invictus Gaming) ainsi que des célébrités non endémiques (sportifs, chanteurs...) sur LoL, Dota, Warcraft, FIFA, Hearthstone.




Du côté du textile cette fois-ci, ce sont les new-yorkais Champion qui rejoignent Nvidia, HyperX et Alienware comme sponsor de Renegades, club esport américain qui présente des équipes sur CS:GO, Fortnite et Halo.


Toujours dans le textile sportif, c'est cette fois-ci Puma qui est sur le point de devenir l'habilleur officiel (maillots, pantalons, chaussures hommes et femmes) de la Team Cloud9, qui se prépare pour les LCS, qui débuteront le 26 janvier. C'est une véritable première pour Puma, qui n'avait jusqu'alors jamais investi dans une équipe esport.


Les deux partis se sont dit enchantés de cette collaboration :

"Cet accord nous offre la possibilité de prendre part à quelque chose que nos enfants aiment, et c'est comme ça que notre marque fait avancer la culture. Cloud9 est vraiment unique et le partenaire parfait pour nous aider dans notre démarche", a déclaré Matt Shaw, directeur du marketing chez Puma.


De son côté, le directeur des partenariats chez Cloud9 a confirmé : "Il y a un énorme potentiel de croissance des deux côtés, et nous sommes enchantés que ce ne soit que le début de notre partenariat".




Enfin, niveau grande distribution, c'est KFC, qui persiste et signe dans l'esport en lançant cette fois-ci un tournoi esport sur Call Of Duty : Black Ops 4 à son image ! 50000 milles livres ainsi qu'une ô combien rêvée KFC Black Card (carte donnant accès gratuitement à des menus KFC tous les jours) sont à la clé de ce tournoi basé sur le mode Battle royale "Blackout" du célèbre FPS, le 17 janvier. KFC a montré son intérêt dans l'esport l'an dernier, en sponsorisant l'organisation sportive chinoise Royal Never Give Up. La firme a également lancé son compte Twitter esport, KFC Gaming, qui poste régulièrement au sujet de Fortnite et Call Of Duty.




Héloïse PIERRE


© 2018 par esportstrategy  - SAS au capital de 10 000€ - SIRET 842 652 414 R.C.S Lyon