• SV

Ninja quitte Twitch et rejoint Mixer



Sans aucun doute le transfert de l’année. C’est ainsi que l’on peut qualifier le départ de Ninja de la plateforme de streaming Twitch au profit de Mixer, celle de Microsoft, le 1er août dernier. Celui qui a tutoyé les sommets de Twitch (Ninja en était le premier streameur en 2018 avant que Turner “Tfue” Tenneyen ne réalise de meilleurs audiences en 2019), est devenu un trophée de choix pour la filiale de la firme de Redmond, et si les détails financiers de cet accord n’ont pas été révélés, on peut aisément imaginer qu’il se chiffre en millions de dollars (certains parlent même de 50 millions).


C’est par le biais d’une vidéo postée sur les réseaux sociaux que Tyler “Ninja” Blevins, la star de Fortnite, annonçait donc sous la forme d’une fausse conférence de presse qu’il allait à présent streamer exclusivement sur la plate-forme de Microsoft, rachetée en 2016 sous le nom de Beam. Il assure son public qu’il restera le même, seule la plate-forme changera, et que cela lui permettra même de revenir aux sources.


Nul doute que c’est là une source à laquelle Mixer aimerait s’abreuver. Avant son départ il cumulait 14 millions de followers et avait même atteint 285 000 abonnés payants au printemps 2018. Sa notoriété était telle qu’il avait même été reçu chez Ellen DeGeneres et Jimmy Fallon aux États-Unis.



Depuis le 1er janvier 2018 Ninja totalisait 278,1 millions d’heures regardées, ce score représente près de 100 millions d’heures visionnées en plus par rapport à la seconde chaîne de Twitch, Riot Games, qui atteint elle les 165,8 millions sur la même période. Seuls Michael “Shroud” Grzesiek (avec 144,5 millions) et Tfue (avec 105,5 millions) dépassent également la barre des 100.


Pour replacer cela dans le contexte plus global qui oppose les trois acteurs du streaming, Twitch atteignait les 9,4 milliards d’heures visionnées l’année dernière, YouTube Gaming, 2,3 alors que Mixer atteignait seulement les 168 millions d’heures, soit moins que Ninja seul.


En outre, sur Mixer, aucun streameur ne dépassait le million de followers avant l’arrivée de Ninja, qui a dépassé ce cap-là en moins d’une semaine (il est à 1 289 000 au moment où nous écrivons ces lignes). Il a profité à plein d’une promotion de Mixer offrant un abonnement gratuit de deux mois à toute personne suivant la chaîne de Ninja. Preuve que ses abonnés ne semblent pour l’instant pas trop lui tenir rigueur de ce départ. Il avait d’ailleurs commencé sur les chapeaux de roue le premier jour en streamant avec Kyle "Bugha" Giersdorf, le vainqueur de la Fortnite World Cup en solo, en se plaçant entre les 60-70 000 spectateurs pour ce stream inaugural.



Ninja ajoute donc à son escarcelle commerciale un nouveau deal. Microsoft signe là un joli coup stratégique, au nez et à la barbe de Twitch, en privant la première plate-forme de streaming gaming d’une de ses figures les plus connues. Est-ce que la filiale d’Amazon répliquera ? Comment pourrait-elle le faire ? N’est-elle pas condamnée à un certain attentisme et une attitude défensive au vu de sa position dominante dans le milieu ? Quand à YouTube est-ce que le service de Google continuera de rester hors jeu après la fermeture de YT Gaming en septembre dernier ? Ou bien le mouvement de Microsoft pourrait-il lui donner quelques idées ?


Quoi qu’il en soit, il reste à savoir, une fois l’effet d’annonce passé, si Mixer pourra capitaliser sur cette (première ?) recrue de choix et si Ninja retrouvera les niveaux qu’il pouvait atteindre sur Twitch. Rendez-vous l’année prochaine pour faire les comptes.


Crédits images : Ninja

26 vues

© 2018 par esportstrategy  - SAS au capital de 10 000€ - SIRET 842 652 414 R.C.S Lyon