• SV

Record d’audience pour les finales des Worlds de LoL



La chose est dite. Chaque année l’eSport pulvérise des records en terme d’audience, de contrats, de partenariats, de dotations et 2019 n’a pas fait exception. Entre la Fortnite World Cup, The International de DotA 2 et les Worlds de League of Legends, c’est à qui mieux mieux pour qui distribuera le plus d’argent et qui réunira le plus d’adeptes.


Les phases finales des Worlds qui se sont achevées en ce mois de novembre à Madrid et à Paris n’auront pas contredit cette irrésistible poussée. Ainsi pour suivre la finale de la compétition phare de Riot Games, c’était pas moins de 15 000 personnes qui étaient réunies à l’Accord Hotel Arena (ex Bercy) pour voir s’affronter les Européens de G2 et les Chinois de FunPlus Phoenix (heureusement que l’affrontement - sous la pluie - n’a pas eu lieu, comme le réclamaient certains, au stade de France, beaucoup plus ouvert). À ceux-là se seront surtout ajoutés jusqu’à 3,7 millions de téléspectateurs occidentaux, rivés au plus haut de la partie sur leur écran, pour voir qui serait sacrée meilleure équipe du monde. Ces chiffres, non officiels, ne proviennent pas de Riot, ne comptabilisent pas les milliers d'événements organisés de par le monde pour réunir les fans de LoL devant un même écran, ni (surtout) le public chinois. Bref, on peut s’attendre à une grosse inflation des chiffres quand les statistiques définitives sortiront de chez Riot Games.



Ce record, bien que supérieur à celui de la finale de la World cup de Fortnite et ceux du dernier The International (pour le public occidental, sans la Chine), ne dépasse pas les près de 4 millions d’adeptes de LoL réunis devant la demi-finale entre G2 et SK Telecom T1 en Espagne le week-end précédent. Il n’en demeure pas moins la plus grosse audience pour LoL, le dernier record étant celui de l’année 2017 avec 2 102 206 viewers simultanés en pic enregistrés pendant la finale entre SKT T1 et SSG.


Au niveau hexagonal, O’gaming aura raflé la mise, puisque, en plus du cast sur place assuré par Chips et Noi, la chaîne aura réalisé ses meilleures audiences. Après avoir passé le pic des 100 000 viewers pour la première fois il y a quelques jours, elle aura doublé le record avec un peu plus de 200 000 pour cette grande finale.



Ces Worlds 2019 auront vu la victoire éclatante des FunPlus Phoenix, sur un score sans appel de 3 à 0 pour le Chinois, rappelant d’ailleurs le match à sens unique de la finale 2018 ou les Européens de Fnatic étaient eux-aussi tombés 3 à 0 face aux Chinois d’Invictus Gaming. Le fait de jouer en Europe n’aura pas porté chance à G2, pas plus que les acclamations et le soutien du public. La quinzaine de millier de spectateurs présents sur place auront pu profiter en partie de la cérémonie d’ouverture menée à grand renforts d'hologrammes, avec une mise en scène pensée pour Twitch plus que pour ceux qui ne pouvaient les (a)percevoir depuis la salle. Hormis ce léger écueil ils auront pu profiter du spectacle musical et découvrir “Giants” la nouvelle chanson aux couleurs de LoL, et au style hip-hop du groupe True Damage, qui prenait la suite de K/DA et de son titre façon K-Pop. Lancée sur Youtube le même jour, elle a cumulé 1,5 million de vues en moins de 7 heures pour atteindre les 13,2 millions aujourd’hui. Pour rappel le titre “Pop/Stars” de K/DA avait atteint les 5 millions de vues en 24 une journée et 13 millions après 48 heures.



Les FunPlus Phoenix repartent donc avec 834 000 dollars dans les poches, tandis que G2 partira, elle, avec “seulement” 300 000 dollars sur les 2 225 000 dollars totaux de dotation (soit un tout petit peu moins que l’année dernière). LoL est en tous cas un business qui marche, à en croire John Needham le global head of esports de Riot, qui déclarait : "Nous allons augmenter nos revenus de 50 % cette année, et probablement de 50 % l'an prochain. Nous visons la pleine durabilité pour la dixième année de notre sport. Je ne sais pas si cela a été fait dans les grands sports traditionnels, aussi je suis très optimiste pour l'avenir des affaires." Nous verrons bien ce que donnera l’édition 2020 des Worlds. On sait déjà que les finales auront lieu en Chine, et que la grande finale se jouera au stade olympique de Shanghai qui compte pas moins de 56 000 places.


Crédits images : Riot Games

0 vue

© 2018 par esportstrategy  - SAS au capital de 10 000€ - SIRET 842 652 414 R.C.S Lyon