• SV

The International 2019 : DotA 2 fait jeu à part



Et de 9 ! Cette année se tient la 9e édition de The International, la compétition phare de DotA 2, dont le main event se déroule à Shangaï jusqu’au 25 août. Dix-huit équipes de cinq joueurs, venues des quatre coins du monde vont s’affronter en Chine sur le jeu le plus joué sur Steam : Team Secret, Team Liquid, NIP, OG, Alliance, Chaos eSports Club, pour l’Europe ; Virtus.pro et NaVi pour la CEI ; Vici Gaming, PSG.LGD, Keen Gaming, Royal Never Give Up pour la Chine ; Fnatic, TNC Predator, Mineski pour l’Asie du Sud-Est ; Evil Geniuses, Newbee pour l’Amérique du Nord ; et Infamous pour l’Amérique du Sud.



Ici pas de système de franchises, les différentes structures se seront qualifiées grâce à leurs performances plutôt que par un chèque d’entrée donnant le droit de rester dans la ligue (comme pour l’Overwatch league ou les ligues régionales de League of Legends). Elles l’auront fait à travers les 12 pro-circuits, et les 6 qualifiers régionnaux pour se répartir le cashprize.


Et quelle somme ! Valve a pris un malin plaisir à dépasser la coupe du monde de Fortnite en terme de plus grande dotation jamais accordée pour un tournoi eSport, alors qu’elle atteignait déjà les 30 millions de dollars du côté d’Epic Games. À l’heure où ces lignes sont écrites, ce ne sont pas moins de 33 412 283 $ qui seront à répartir entre les 18 équipes, de 15 202 589 $ pour les premiers à 83 531 $ pour les derniers.



Seulement DotA 2 est habitué à truster les plus gros prize pool de l’eSport depuis des années. Rien que pour les deux dernières éditions, c’étaient environ 25 millions de dollars de récompenses que se partageaient les équipes concurrentes, tandis qu’en 2016 la barre des 20 millions de dollars était déjà franchie. Et ces dotations continuent d’augmenter d’année en année. La somme dévolue à The International cette année a cru de plus de 30% par rapport à l’année dernière.


Valve s’assure chaque année, qu’en plus du beau jeu, ce seront des jolies sommes qui viendront récompenser les vainqueurs de son tournoi. Le montant qui les attend est financé par l’apport du studio américain, ainsi que par un pourcentage de la somme de transactions en ligne effectuées par les joueurs. Un système en vigueur depuis 2013 et qui bat des records chaque année par cette communauté passionnée.


Les statistiques de vues ne sont pas en reste, puisque pour la finale de TI8, les matchs entre les finalistes OG et PSG.LGD auront presque atteint le pic des 15 millions de téléspectateurs ! À comparer avec les 2,3 millions de téléspectateurs simultanés de Fortnite pendant les finales en solo qui auront été le maximum atteint.


Car si la France est une terre où League of Legends règne en maître sur les MOBA, la situation est différente sur le reste du continent et dans le monde, où LoL n’a pas cette écrasante domination, et où DotA 2 est même plus populaire dans d’autres pays. Cette différence s’opère également sur les dotations comme on l’a vu, mais aussi via le gameplay du jeu, beaucoup plus exigeant, ainsi que sur le circuit eSport évoqué plus haut. À l’heure où les grands jeu eSport migrent toujours plus vers le système de franchise dont on parlait juste avant, et qui assure à une équipe d’éviter la relégation en raison de ses résultats, Valve, lui a choisi de rester sur un modèle plus classique, où sa présence en tournoi dépend de ses performances.



Comme chaque année la communauté DotA 2 célèbrera l'événement majeur qui rythme sa vie eSport. Qui succèdera à l’équipe OG qui avait soulevé l’année dernière l’Aegis à Toronto ? Réponse dimanche 25 août.


Crédits images : site officiel de DotA 2

37 vues

© 2018 par esportstrategy  - SAS au capital de 10 000€ - SIRET 842 652 414 R.C.S Lyon